Château de Montferrand, Saint Mathieu de Tréviers

2007 & 2009

Les traces les plus anciennes de ce château remontent à 1103, lorsque le comte de Toulouse y fait valoir ses droits. Par la suite, c'est une histoire extrêmement mouvementée qui va animer ce château puisqu’il connaitra, entre autres, les guerres de religion, des extensions, des bombardements... Jusqu’en 1623 où le capitaine Jacques Valat est nommé par l'évêque Pierre de Fenouillet châtelain à vie du château de Montferrand. C’est en 1659, à son décès, que commencent la décadence du château et son abandon. C’est au cours du XVIIème siècle que Louis XIV autorise l’évêque Colbert de Croissy à faire détruire le château. En guise de dédommagement, les pierres seront offertes aux volontaires pour sa destruction. Les difficultés d’accès (45 minutes depuis Saint-Mathieu d’une randonnée plutôt difficile) auront raison de son démantèlement et c’est donc depuis maintenant plus de 400 ans que le Château de Montferrand veille sur Saint-Mathieu et le Pic Saint Loup.

D'une surface d'environ 60m sur 100m, le château pouvait vraisemblablement abriter jusqu'à 200 personnes. On retrouve deux enceintes, des caves et citernes voûtés (très bien conservées), dont la présence s'explique par le besoin de forte autonomie lors de sièges, et la base du donjon.